Dans le cadre du programme ré_action organisé par Entoureo et makesense, des bénévoles appellent chaque semaine nos aînés confinés pour partager un moment convivial au téléphone.

Ces appels sont l’occasion d’échanger et de partager des expériences et anecdotes de vie… et bien d’autres choses encore !

Avec l’accord de nos aînés, nous reprenons chaque semaine les “Aînés’cdotes” qui nous ont marquées dans un article de blog que vous retrouverez ici ! Bonne lecture !

Cette semaine nos ainés nous donnent des astuces pour rester jeune, pour vaincre la maladie, pour échapper au COVID. Enfin une patriote nous livrera son témoignage

Astuce

“Avoir un nom à coucher dehors”

Cette semaine dans notre rubrique astuce nous accueillons celle dont on ne prononce plus le nom. Et pour cause… 

Louisette a toujours détesté son prénom trop “vieillot” à son goût. Pourtant sa famille, ses amis, ses collègues n’avaient de cesse de la complimenter à ce sujet, Louisette décida d’en finir. 

Il y a deux ans, elle annonça la nouvelle. Louisette ne serait plus Louisette. Désormais, tout le monde devait l’appeler… Christine !

“On peut rajeunir de 30 ans grâce à cette méthode, c’est très pratique et je la recommande à tous. Il n’est jamais trop tard pour transformer sa vie !” 

Histoire

“Ne jamais mettre pavillon bas”

Annick, fière de sa patrie, nous parle ici de son engagement citoyen.

Annick, depuis 20 ans, est porte-drapeau.

Tous les soirs depuis 20 ans, qu’il vente ou qu’il pleuve, elle est présente sous l’Arc de Triomphe à 18h30 pétantes pour le ravivage de la flamme du soldat inconnu.

Tous les soirs depuis 20 ans, qu’il vente ou qu’il pleuve, elle chante le premier couplet de la Marseillaise sous l’Arc de Triomphe.

Malgré le poids conséquent du baudrier, elle le porte fièrement, accompagné de son chapeau tricorne.

Annick est aussi très fière de voir les Présidents de la république en place à chaque cérémonie officielle.

Merci Annick !

Vie quotidienne

“Avoir du chien”

Mme Andrée a 73 ans. Pour rompre l’isolement, son témoignage nous montre qu’il faut s’entourer …

Mme Andrée vit dans une grande solitude. Elle n’a plus de lien avec son fils, son mari est décédé, et elle n’a pas de fratrie. Quand le médecin lui annonce qu’elle est atteinte d’un cancer, il est inquiété par son isolement.

Face à cela, Mme Andrée pourrait se laisser aller, mais c’est bien mal la connaître… Elle a alors décidé de s’entourer et de rester en vie pour son chien, Mick. 

Mick est toujours à ses côtés et lui apporte beaucoup de réconfort. Si bien qu’aujourd’hui elle est guérie et est devenue une optimiste prudente !

“Soit on vit soit on meurt !” Mme Andrée

Déconfinée

“Avoir un cadavre dans le placard”

Yvonne a bravé l’interdit durant le confinement… un exemple à ne pas  suivre, mais une interrogation intéressante

Yvonne s’est échappée de Paris au tout début du confinement pour couler des jours paisibles, dans la résidence secondaire de sa fille. Elle sort seulement pour faire ses courses. Elle est en bonne santé. 

Un jour, elle décide de se recueillir sur la tombe de son défunt mari. En chemin, un policier l’interpelle. Malheur ! Yvonne n’a aucune attestation. Finalement, le policier manifeste de l’indulgence à son égard, en lui rappelant qu’il était interdit de se rendre au cimetière.

Yvonne a tout de même bravé l’interdit. Dès le lendemain, elle s’en va retrouver son mari. 

 “Enfin je ne comprends pas pourquoi c’est interdit d’aller au cimetière ! Les morts ne m’ont pas contaminée et je ne les ai pas contaminés.” Yvonne


Ré_action est un programme cofinancé par l’Assurance Retraite


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *