À quoi ressemble la vie de nos aînés dans les différents pays du monde ? C’est la question que nous allons tenter d’élucider dans cette série d’articles. Pour ce faire, nous nous intéresserons dans chaque article au mode de vie des seniors dans un pays en particulier. Voici notre premier article, consacré au Japon.

Une population de seniors

Existe-t-il un lien particulier entre le Japon et les seniors ? Oui ! Le Japon est l’un des pays avec la plus forte proportion de seniors au monde. En 2015, les plus de 65 ans représentaient en effet 26,6 % de la population japonaise. À la même époque, ils ne constituaient en France que 18,8 % de la population. Et ce pourcentage est en augmentation. On estime en effet qu’il atteindra 31,2 % dès 2030. Cela s’explique par la diminution des naissances, l’augmentation de l’espérance de vie et une politique migratoire ferme. Être senior au Japon, c’est donc appartenir à une population croissante qui confronte le pays à des défis inédits.

Des records d’espérance de vie

Le Japon est réputé pour l’espérance de vie de sa population. Il est premier dans le classement de l’Organisation Mondiale de la Santé de 2016 des pays avec la meilleure espérance de vie en bonne santé de leur population. L’archipel d’Okinawa au Sud du pays, connu sous le nom d'”archipel des centenaires”, possède un taux particulièrement élevé de centenaires au sein de sa population. Il y avait, en 2013, 33 centenaires pour 100 000 habitants (alors qu’il n’y avait que 24 centaines pour 100 000 habitants en France à la même époque). Ces records de longévité sont notamment attribués par les scientifiques au mode d’alimentation des Japonais de cet archipel, très traditionnel et riche en aliments complets d’origine végétale. Être senior au Japon, c’est donc avoir l’une des espérances de vie les plus élevées au monde.

Des avancées technologiques pour aider les aînés

Pour faire face au défi que représente le vieillissement croissant de la population, le gouvernement encourage les innovations techniques en faveur du bien-vieillir. Il appuie par exemple la création de robots infirmiers pour soigner les seniors à domicile et a créé dix centres de recherche en 2015 pour travailler sur ce projet. En 2018, le Japonais Kenta Toshima a quant à lui mis la réalité virtuelle au service des seniors. Après avoir filmé plusieurs de ses voyages avec une caméra 3D, il a créé un programme permettant aux personnes âgées de les vivre en virtuel. Être senior au Japon, c’est vivre dans un pays pionnier en matière d’innovations techniques au service des plus âgés !

La place des seniors dans la société japonaise

Le respect de l’ancienneté fait partie de la culture japonaise. En entreprise par exemple, c’est traditionnellement elle qui détermine l’avancement. Cependant, s’il était dans le temps courant de cohabiter avec ses parents, cela fait de moins en moins partie des mœurs. Les Japonais âgés se retrouve ainsi malheureusement dans des situations d’isolement et de précarité. Certains d’entre eux vont jusqu’à se faire envoyer en prison pour améliorer leur. Être senior au Japon c’est donc se retrouver parfois dans des situations délicates d’isolement et de précarité.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *