La collecte

Pour constituer un herbier, la première étape et de récolter des plantes. Vous pouvez vous munir pour cela d’un sécateur et sortir récolter les fleurs, feuilles et herbes qui vous intéressent. Il est également préférable de vous munir d’une flore (livre de botanique) ou d’y aller avec quelqu’un ayant des connaissances sur la question. Cela permet d’identifier les plantes dès la cueillette et d’éviter les espèces menacées ! Pour que le séchage se passe au mieux, prenez par ailleurs garde à récolter des plantes bien sèches.

Le séchage

Une fois la récolte terminée, il faut mettre les plantes entre deux feuilles de papier journal, puis les placer sous une presse prévue à cet effet, entre deux planches de bois ou encore sous des livres suffisamment lourds. Laissez ensuite le tout sécher trois semaines en changeant le papier journal tous les deux ou trois jours.

La création de l’herbier

Une fois que l’on dispose des plantes séchées, s’offrent deux options. On peut soit acheter un livre tout fait dans le commerce soit les fabriquer soi-même. Dans tous les cas, la première étape est de scotcher les plantes séchées sur des feuilles de papier blanc. Il faut ensuite ajouter à côte des légendes avec leurs noms. Si on a un livre tout fait, l’herbier est alors prêt. Sinon, on peut utiliser une perforeuse pour trouer les pages, puis les assembler en utilisant de la ficelle et un petit bâton placé à l’arrière pour que le tout tienne.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *